Articles dossier, INNOVATION

Expériences vécues : Le village gaulois de Lorient

La rédaction
La rédaction
Publié le 7 juin 2021

À l’unanimité, le conseil municipal du 1er octobre 1998 a pris la décision de rayer de la carte les organismes génétiquement modifiés (OGM) pouvant entrer dans la composition des repas préparés par le service de restauration municipale », rappelait Le Télégramme de Lorient, le 7 mars 2000. En ce temps-là, la crise de la vache folle évoluait en psychose collective, et Yves Lenormand, premier adjoint à la mairie de Lorient, soulignait : « Ce qui arrive, malheureusement, aujourd’hui, nous conforte dans le choix politique que nous avons fait il y a dix ans… »

L’inspiration politique réserve cet article à ses abonnés, mais serait ravie de vous compter parmi eux.
Rejoignez une aventure éditoriale
libre et inspirante

Articles du même dossier :

ça peut vous intéresser

Service

Streetco
Streetco
Première application GPS piétonne collaborative

débat

Frédéric DURAND, Pierre MAGNETO

Innovation

nord recycle support communication
Le département du Nord fait produire des « goodies » à partir de ses anciens dispositifs physiques de communication institutionnelle par des établissements d’insertion depuis 2022....

Innovation

strasbourg ville reve
Les élus de la commune alsacienne ont voté à l’unanimité en septembre dernier un texte visant à développer les droits des enfants sur son territoire....

Innovation

bateau musee
Le projet d’un bateau-musée itinérant sillonnant la Méditerranée est l’œuvre de la Fondation Art Explora. Déjà en mer, il sera officiellement inauguré à Marseille en juin. Sa vocation : rapprocher...

NE PERDEZ PAS L’INSPIRATION,

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER

Votre adresse de messagerie est uniquement utilisée pour vous envoyer les lettres d’information de la société Innomédias. Vous pouvez à tout moment utiliser le lien de désabonnement intégré dans la lettre d’information.
En savoir plus sur la gestion de vos données personnelles et vos droits