L’autopartage électrique avance en région Centre et à Rueil-Malmaison

La rédaction
Dominique LATIER
Publié le 7 mars 2024

La région Centre-Val de Loire a lancé fin 2023 le service Rémi+ Autopartage qui vient compléter son réseau global de mobilité Rémi. Cette nouvelle offre est destinée aux 51 communautés de communes rurales qui ont délégué leur compétence transport à la région. Pour l’instant, six communautés sont concernées dans chacun des départements qui composent le territoire régional. Lancé à titre expérimental, le service devrait être progressivement déployé, après bilan d’étape en milieu d’année, aux autres communautés concernées entre 2024 et 2025. Deux véhicules électriques sont mis à disposition sur chaque territoire avec l’installation de deux bornes de recharge, l’investissement de 60 000 euros étant pris entièrement en charge par la région. Ce service est opéré par les délégataires du service public de cars Rémi (Transdev et RATP Dev), en partenariat avec l’opérateur d’autopartage électrique Clem’.

En zone urbaine, Rueil-Malmaison (Hauts-de-Seine) se branche également sur l’autopartage électrique avec un système constitué de deux voitures et deux bornes de recharge dédiées. Pour cela, elle a signé un partenariat avec Getaround, une plateforme de location de véhicules et d’autopartage entre particuliers et, avec Métropolis, le réseau de bornes de recharge de la métropole du Grand Paris. Pour le maire de Rueil-Malmaison et président de la métropole, Patrick Ollier, il s’agit de s’inscrire dans une « démarche écoresponsable en apportant à la population une nouvelle offre souple et propre afin de faciliter ses déplacements tout en diminuant l’impact des véhicules dans l’espace public ». Pour les usagers, il en coûte 25 euros la demi-journée, 45 euros la journée et 65 euros pour 2 jours.

ça peut vous intéresser

débat

Frédéric DURAND, Pierre MAGNETO

Service

Streetco
Streetco
Première application GPS piétonne collaborative

Innovation

nord recycle support communication
Le département du Nord fait produire des « goodies » à partir de ses anciens dispositifs physiques de communication institutionnelle par des établissements d’insertion depuis 2022....

Innovation

strasbourg ville reve
Les élus de la commune alsacienne ont voté à l’unanimité en septembre dernier un texte visant à développer les droits des enfants sur son territoire....

Innovation

bateau musee
Le projet d’un bateau-musée itinérant sillonnant la Méditerranée est l’œuvre de la Fondation Art Explora. Déjà en mer, il sera officiellement inauguré à Marseille en juin. Sa vocation : rapprocher...

Innovation

L’Ehpad Georges-Dumont du centre hospitalier d’Abbeville s’est doté d’un véritable bistrot dans son hall d’accueil. Un petit rien qui apporte convivialité, moments de joie et de rigolade pour les résidents...

Innovation

berlin ville eponge
Pour lutter contre les catastrophes climatiques extrêmes, Berlin est devenue « ville éponge ». La capitale allemande a inscrit l’obligation de résorption des eaux de pluie à chaque nouvelle construction....

NE PERDEZ PAS L’INSPIRATION,

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER

Votre adresse de messagerie est uniquement utilisée pour vous envoyer les lettres d’information de la société Innomédias. Vous pouvez à tout moment utiliser le lien de désabonnement intégré dans la lettre d’information.
En savoir plus sur la gestion de vos données personnelles et vos droits