© Régis Cintas-Flores

« Nous demandons la compétence santé sur nos territoires » Renaud Muselier

Renaud Muselier, président de la région Sud, témoigne des actions menées pour faire face à la crise sanitaire, loin de la gestion centralisée menée par le gouvernement. D'un point de vue sanitaire, comme économique, il rappelle la nécessité et l'efficacité d'une action au plus près du terrain (1). Par Dominique Sicot

Commencer

La Région Sud a été récemment distinguée par le Comité européen des régions pour sa gestion de la crise économique engendrée par l’épidémie de covid-19. Comment expliquez-vous ce succès ?

Renaud Muselier Recevoir le titre de « Région européenne entreprenante 2021-2022 » a été une immense fierté, seule région française récompensée. C’est le fruit d’un travail coordonné avec l’Union européenne, qui a fait le bon choix en confiant aux régions la mise en œuvre d’une partie de son Plan de relance. Les régions sont apparues comme des interlocuteurs et des acteurs de l’instant et de proximité pour faire face à la crise. Nous avons fait preuve de réactivité, d’efficacité et de souplesse en déployant de nombreux dispositifs pour aider les entreprises régionales à tenir le choc, protéger les citoyens en distribuant des centaines de milliers de masques aux maires de nos territoires et accompagner les soignants en première ligne… La tempête que notre pays traverse depuis plus d’un an est d’une brutalité exceptionnelle. La crise sanitaire est rapidement devenue une crise économique et sociale. La Région Sud, dont le tissu économique repose grandement sur les services et l’activité touristique, n’a pas été épargnée. C’est pourquoi nous avons fait en sorte d’être aux côtés de nos entreprises pour les aider à traverser cette période inédite en déployant de nombreux dispositifs (subvention, aide aux loyers et à la numérisation, Prêt Rebond régional, prêts participatifs avec Région Sud Investissement…). Au total, début avril, ce sont près de 2,3 milliards d’euros qui avaient été engagés en intégrant le fond de solidarité national et les différents outils déployés par la Région et ses partenaires. Depuis un an, le plan de relance régional ce sont 970000 aides versées aux entreprises et aux associations, plus de 35 000 emplois sauvegardés et 35 000 chefs d’entreprises accompagnés sur notre territoire. Nous demeurons vigilants alors que la reprise de la vie économique s’amorce progressivement. La Région Sud s’engage pleinement dans la relance, et met tout en œuvre pour permettre à nos secteurs les plus impactés de continuer à faire face. Avec le plan de reconquête de l’économie régionale nous débloquons 1 milliard d’euros sur deux ans. Nous continuons d’être aux côtés des entreprises en lançant un plan commerce, des jeunes avec une aide aux entreprises pour faciliter l’embauche de 1500 jeunes en stage, en job étudiant ou en emploi et des familles avec le chèque « Sud nounou », une aide à l’embauche d’une garde à domicile en avril, pour permettre aux parents de continuer à travailler.

Voir tous les articles en totalité

Articles du même dossier :

Article Précédent

Comment se préparer à la prochaine pandémie ?

Article Suivant

« L’importance des élus de proximité » Dominique Dhumeaux