Nice facilite la parole des enfants victimes de violences sexuelles

La rédaction
La rédaction
Publié le 24 mars 2023

Les poupées ne servent pas qu’à s’amuser. La commune de Nice a remis, en mars dernier, une trentaine de ces jouets faits de chiffons et de tricots à la Brigade des mineurs locale de la Police nationale. Objectif : faciliter la parole des enfants auditionnés susceptibles d’avoir été victimes d’abus sexuels. Le Centre d’information sur les droits des femmes et des familles en a également reçu plusieurs exemplaires. Ces poupées, représentant aussi bien adultes et enfants que filles et garçons — en famille —, sont sexuées sous des vêtements amovibles. Elles constituent un outil utile aux policiers et aux psychologues, systématiquement présents lors des entretiens. Faute de trouver ces poupées sur le marché, Nice s’est tournée vers des bénévoles de la Maison des seniors et du Centre communal d’action sociale de la ville pour les confectionner.

Marius Matty

ça peut vous intéresser

débat

Frédéric DURAND, Pierre MAGNETO

Service

Streetco
Streetco
Première application GPS piétonne collaborative

Innovation

nord recycle support communication
Le département du Nord fait produire des « goodies » à partir de ses anciens dispositifs physiques de communication institutionnelle par des établissements d’insertion depuis 2022....

Innovation

strasbourg ville reve
Les élus de la commune alsacienne ont voté à l’unanimité en septembre dernier un texte visant à développer les droits des enfants sur son territoire....

Innovation

bateau musee
Le projet d’un bateau-musée itinérant sillonnant la Méditerranée est l’œuvre de la Fondation Art Explora. Déjà en mer, il sera officiellement inauguré à Marseille en juin. Sa vocation : rapprocher...

Innovation

L’Ehpad Georges-Dumont du centre hospitalier d’Abbeville s’est doté d’un véritable bistrot dans son hall d’accueil. Un petit rien qui apporte convivialité, moments de joie et de rigolade pour les résidents...

Innovation

berlin ville eponge
Pour lutter contre les catastrophes climatiques extrêmes, Berlin est devenue « ville éponge ». La capitale allemande a inscrit l’obligation de résorption des eaux de pluie à chaque nouvelle construction....

NE PERDEZ PAS L’INSPIRATION,

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER

Votre adresse de messagerie est uniquement utilisée pour vous envoyer les lettres d’information de la société Innomédias. Vous pouvez à tout moment utiliser le lien de désabonnement intégré dans la lettre d’information.
En savoir plus sur la gestion de vos données personnelles et vos droits