©gpointstudio

Des « biobornes » pour développer le compostage en Rives-de-Saône

Rives de Saône a installé en décembre 2019 des « biobornes » sur 9 de ses communes. L’ambition était de réduire la part des déchets incinérés. Ces poubelles peuvent accueillir « les restes de fruits et légumes, les os, les coquilles d’œuf et les arêtes, les tranches de pain, les épluchures, le marc de café, les morceaux de cartons, l’essuie-tout et les serviettes en papier, et les restes carnés ». Puis, une livraison des « biobornes » remplies à la plateforme LeledyCompost a lieu. Elle est chargée de la transformation en compost – le « Phertyl normé ». Lequel est ensuite livré aux agriculteurs du territoire. Ces poubelles ont été mises en place par l’entreprise Bourgogne recyclage. L’expérience a été renouvelée en 2021.

Rives-de-Saône (21), Président : Sébastien Delacour

Article Précédent

À la frontière franco-suisse, la mise en place d’un réseau «d’énergie»

Article Suivant

Rennes Métropole lance «Star’t», une ligne de covoiturage contre les bouchons et les pollutions