Pays de Mormal – Les seniors, moteurs de la société inclusive

Le Pays de Mormal a adhéré en 2016 au Réseau des villes amies des aînés. Suivant la démarche préconisée par l’OMS, il a construit son plan d’action sur le mode participatif.

Impliquant 51 élus du territoire, 141 aînés interviewés par 20 bénévoles, 7 aidants et 57 représentants des fournisseurs de services issus du secteur public, privé et associatif, ce travail a mis en évidence les besoins en services adaptés et en information des seniors et la situation d’isolement dans laquelle se trouvaient certains parmi les plus âgés. Cette première concertation a débouché en 2019 sur la définition de 39 actions validées dans une charte communautaire de solidarité avec les aînés. L’objectif de la démarche, selon la communauté, « est de penser non pas pour les aînés, mais avec eux ». Ces derniers sont toujours représentés dans les groupes thématiques et un conseil des aînés ouvert aux plus de 55 ans a été créé avec 150 participants. Parmi les actions mises en oeuvre : un réseau « Je vous visite », par lequel des bénévoles partagent des temps de convivialité avec des personnes demandeuses, la création d’une plateforme de mobilité « déplacez-vous » qui permet la mise en relation avec des salariés associatifs, donnant la possibilité de réserver un transport à prix accessible ou encore un agenda culturel mis en place avec horaires et tarifs adaptés.

Source Odas, Lab’AU
À lire aussi : Transition démographique : ces petites villes qui anticipent
Article Précédent

Quand la ville s’enfonce sous son poids