Articles divers, INNOVATION

Contenu abonné

San Francisco, leader américain, stagne dans sa lutte contre les déchets

Championne du monde du "zéro déchet", San Francisco ? Au début des années 2000, la ville de la côte ouest américaine était la plus ambitieuse de la planète en la matière. Vingt ans plus tard, le retour d'expérience, mitigé, est instructif sur les pistes à suivre et les limites.
La rédaction
La rédaction
Publié le 18 janvier 2022
Championne du monde du « zéro déchet », San Francisco ? Au début des années 2000, la ville de la côte ouest américaine était la plus ambitieuse de la planète en la matière. Vingt ans plus tard, le retour d’expérience, mitigé, est instructif sur les pistes à suivre et les limites.

Plus aucun déchet incinéré ou enfoui en 2020 : tel était l’objectif que s’était fixé en 2002 la Ville de San Francisco. Les premières années, la réduction a été spectaculaire jusqu’à atteindre le score de 80 % de recyclage. Une fierté locale au point que les éboueurs font partie de la parade annuelle de la ville (voir photo ci-dessus).

Mais depuis le milieu des années 2010, les chiffres stagnent et les décharges San Francisco enfouissent toujours environ 400 000 tonnes d’ordures chaque année (soit environ 450 kg par habitant).

Un chiffre bas vu les habitudes américaines (en 2000, avant la mise en place des mesures, San Francisco enfouissait près du double), mais de nombreuses villes européennes et françaises font mieux actuellement.

London Breed, maire de San Francisco depuis 2018.

Cet objectif de “zéro déchet” s’avérant impossible à atteindre, la maire, London Breed a revu les ambitions à la baisse en 2018 : s’engageant à réduire de 15 % la production totale de déchets et de 50 % leur mise en décharge avant 2030, par rapport aux quantités de 2015.

« Nous maintenons notre engagement vers le zéro déchet, mais nous sommes réalistes quant aux défis », déclarait alors Peter Gallotta, porte-parole du service de l’environnement de la ville.

Il justifiait : « Les conditions ont considérablement changé depuis 2000 […] Nous avons adapté et élargi les programmes, les installations et la sensibilisation pour faire face à l’évolution des comportements des consommateurs, à la croissance démographique, à l’augmentation du nombre d’employés et au boom actuel de la construction et de l’économie. »

Trois poubelles, un bonus-malus et beaucoup de compost

En quoi consiste donc la “méthode San Francisco” ? La mesure avec le plus d’impact a été, en 2009, de rendre obligatoire, pour les entreprises et les particuliers, de recycler et composter ses déchets.

L’inspiration politique réserve cet article à ses abonnés, mais serait ravie de vous compter parmi eux.
Rejoignez une aventure éditoriale
libre et inspirante

ça peut vous intéresser

Service

Streetco
Streetco
Première application GPS piétonne collaborative

débat

Frédéric DURAND, Pierre MAGNETO

Innovation

strasbourg ville reve
Les élus de la commune alsacienne ont voté à l’unanimité en septembre dernier un texte visant à développer les droits des enfants sur son territoire....

Innovation

bateau musee
Le projet d’un bateau-musée itinérant sillonnant la Méditerranée est l’œuvre de la Fondation Art Explora. Déjà en mer, il sera officiellement inauguré à Marseille en juin. Sa vocation : rapprocher...

Innovation

melbourne podcast
La cité australienne cultive son âme littéraire jusque dans les transports en commun avec des podcasts écrits par des auteurs locaux...

NE PERDEZ PAS L’INSPIRATION,

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER

Votre adresse de messagerie est uniquement utilisée pour vous envoyer les lettres d’information de la société Innomédias. Vous pouvez à tout moment utiliser le lien de désabonnement intégré dans la lettre d’information.
En savoir plus sur la gestion de vos données personnelles et vos droits