Articles dossier, REPORTAGE

Contenu abonné

L’ex-bassin minier se branche sur l’écotransition

Héritier d’un passé industriel glorieux, le Pôle Métropolitain de l’Artois veut développer une filière de l’écomobilité autour de la gigafactory d’ACC.
La rédaction
La rédaction
Publié le 28 juillet 2022

« L’industrie est notre héritage », assure Alain Bavay, adjoint au maire d’Éleu-dit-Leauwette, vice-président de la Communauté d’agglomération de Lens-Liévin, et président du Pôle métropolitain de l’Artois. Né en 2016, ce syndicat mixte associe trois communautés d’agglomération : Lens-Liévin, Hénin-Carvin, et Béthune-Bruay Artois Lys Romane. Un territoire de 150 000 habitants et 150 communes, concentré autour de l’ancien bassin minier du Pas-de-Calais.Et un peu au-delà vers le nord, avec Isbergues et ses aciéries — ArcelorMittal a fermé sa dernière usine en 2006.

Alain Bavay, adjoint au maire d’Éleu-dit-Leauwette, vice-président de la Communauté d’agglomération de Lens-Liévin, et président du Pôle Métropolitain de l’Artois.

Malgré ses déboires, ce territoire compte toujours 25 000 emplois relevant de l’industrie, soit 17 % de l’emploi local. « Il reste pas mal de choses : de l’énergie, de l’automobile, de la plasturgie, de la mécanique… », précise Alain Bavay, « et développer l’industrie demeure pour nous une priorité. »

Les trois agglos s’inscrivent désormais dans le dispositif mis en place par l’État, Territoires d’industrie — la communauté d’agglomération de Béthune-Bruay ayant été rejointe en avril dernier par les deux autres. Pour l’élu, ce sera « une impulsion nouvelle pour l’ensemble du territoire avec notamment un apport en ingénierie important qui va nous permettre de passer un cap. »

À lire également dans l’Inspiration politique

Territoires d’industrie :
1 800 projets accompagnés

Ce développement industriel, le territoire le veut respectueux d’un certain nombre de critères. « Nous sommes très engagés sur les processus d’écotransition », explique Alain Bavay, « et nous sommes reconnus territoire S3 [smart specialization strategy : stratégie de spécialisation intelligente] par la Région. Nous voulons un développement durable de notre territoire. Donc l’industrie que l’on souhaite, c’est une industrie du XXIe siècle qui prend en considération les aspects environnementaux et sociaux, indissociables les uns des autres. »

Développer des filières

Avec la région, le Pôle Métropolitain de l’Artois veut travailler sur le développement de filières. Saisissant l’opportunité offerte par l’arrivée sur son territoire de la gigafactory de batteries automobiles ACC (co-entreprise Saft/Stellantis), il mise ainsi sur l’écomobilité.

L’inspiration politique réserve cet article à ses abonnés, mais serait ravie de vous compter parmi eux.
Rejoignez une aventure éditoriale
libre et inspirante

ça peut vous intéresser

Service

Streetco
Streetco
Première application GPS piétonne collaborative

débat

Frédéric DURAND, Pierre MAGNETO

Innovation

strasbourg ville reve
Les élus de la commune alsacienne ont voté à l’unanimité en septembre dernier un texte visant à développer les droits des enfants sur son territoire....

Innovation

bateau musee
Le projet d’un bateau-musée itinérant sillonnant la Méditerranée est l’œuvre de la Fondation Art Explora. Déjà en mer, il sera officiellement inauguré à Marseille en juin. Sa vocation : rapprocher...

Innovation

melbourne podcast
La cité australienne cultive son âme littéraire jusque dans les transports en commun avec des podcasts écrits par des auteurs locaux...

NE PERDEZ PAS L’INSPIRATION,

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER

Votre adresse de messagerie est uniquement utilisée pour vous envoyer les lettres d’information de la société Innomédias. Vous pouvez à tout moment utiliser le lien de désabonnement intégré dans la lettre d’information.
En savoir plus sur la gestion de vos données personnelles et vos droits