Lamotte-Beuvron : les déchets des habitants transformés en biogaz

La rédaction
La rédaction
Publié le 11 février 2022

La municipalité de Lamotte-Beuvron (4 600 habitants – Loir-et-Cher) a installé en juin 2021 quatre conteneurs pour que les habitants puissent y déposer leurs déchets alimentaires. Les cuisines collectives (Ehpad, scolaires) et celles de la Fédération française d’équitation installée sur le territoire, participent également.

L’an dernier, 30 000 tonnes (en majorité des structures collectives) ont été récupérées. Selon le maire Pascal Bioulac cité par nos confrères de La Nouvelle République, les quantités collectées en ce début d’année 2022 sont suffisantes pour produire 200 m³ de gaz vert par heure, et que le méthaniseur soit rentable financièrement. Le biogaz est réinjecté dans le réseau de gaz naturel exploité par GRDF, et le digestat sert d’engrais aux cultures locales.

La commune anticipe la loi « anti-gaspillage et économie circulaire » qui rend obligatoire la mise en œuvre du tri à la source des biodéchets dès le 1er janvier 2024.

Lamotte-Beuvron, maire : Pascal Bioulac (DVD)

ça peut vous intéresser

Service

Streetco
Streetco
Première application GPS piétonne collaborative

débat

Frédéric DURAND, Pierre MAGNETO

Innovation

strasbourg ville reve
Les élus de la commune alsacienne ont voté à l’unanimité en septembre dernier un texte visant à développer les droits des enfants sur son territoire....

Innovation

bateau musee
Le projet d’un bateau-musée itinérant sillonnant la Méditerranée est l’œuvre de la Fondation Art Explora. Déjà en mer, il sera officiellement inauguré à Marseille en juin. Sa vocation : rapprocher...

Innovation

melbourne podcast
La cité australienne cultive son âme littéraire jusque dans les transports en commun avec des podcasts écrits par des auteurs locaux...

NE PERDEZ PAS L’INSPIRATION,

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER

Votre adresse de messagerie est uniquement utilisée pour vous envoyer les lettres d’information de la société Innomédias. Vous pouvez à tout moment utiliser le lien de désabonnement intégré dans la lettre d’information.
En savoir plus sur la gestion de vos données personnelles et vos droits

Rechercher

Qui sommes-nous
Newsletter
Contact