© DR

La microferme de Lorient, bio et formatrice

Entre 2019 et 2021, Lorient a accompagné la mise en place d’une microferme bio et formatrice.
Son ambition est de développer l’agriculture biologique urbaine et de vendre des légumes de qualité à petit prix aux habitants du quartier prioritaire du Bois du Château.

Porté par l’association Optim’ism, le dispositif a formé 5 apprentis maraîchers à la création d’entreprise, la gestion

La municipalité a réalisé des études de faisabilité, mis à disposition un terrain et investi pour la pérennité de la structure. La ferme a été co-financée par l’Agence nationale pour la rénovation urbaine. La vente a débuté en 2020. En 2021, l’exploitation a été reprise par 2 maraîchères sous le nom de Groupement agricole d’exploitation en commun du Champ des tours.

Lorient (56), maire : Fabrice Loher.

Article Suivant

À Saint-Quentin, des poubelles connectées contre le gaspillage dans les cantines scolaires