Crèche plein air

Des crèches 100% plein air pour les petits Lyonnais

À Lyon, la mairie compte proposer aux jeunes parents des crèches en plein air. La première devrait ouvrir l’an prochain, la seconde en 2024. « Sur la vingtaine de nouvelles structures qui vont voir le jour durant la mandature, cinq à dix seront des crèches de plein air », assure ­Steven ­Vasselin, adjoint au maire chargé de la petite enfance à La gazette de communes.

Pour les jeunes dès 15 mois, il s’agit bien d’être en extérieur toute la journée. Y compris pendant les repas et la sieste, quelle que soit la météo. Le concept existe depuis longtemps au Danemark, en Suisse, en Allemagne, et depuis une petite dizaine d’années à Paris. Ces journées totalement dehors seraient bénéfiques « sur le développement et les capacités cognitives des enfants, sur leur sommeil, leurs défenses immunitaires ou encore leur sociabilité », met en avant la mairie qui voit que la demande de nature est importante de la part des familles.

Par ailleurs, ces accueils en plein air coûteraient 2 à 4 fois moins cher qu’une crèche classique : « Il n’y a pas de dortoir puisque les repas et les siestes ont lieu à l’extérieur, à l’abri d’un préau ou d’une pergola. Pour répondre aux besoins de change, de sanitaires, de réchauffage des plats et de repos de l’équipe, 70 mètres carrés, sous la forme de petits chalets, sont suffisants. »

À Rennes, deux projets de crèches associatives à gestion parentale, soutenus par la métropole, devraient là aussi ouvrir prochainement, avec l’essentiel des activités dehors.

Article Précédent

Des PCR salivaires pour les enfants de Taverny (Val d’Oise)

Article Suivant

Grenoble devient la capitale verte de l’Europe