Bordeaux arme l’esprit critique des enfants face aux fausses nouvelles

Depuis 2019, Bordeaux sensibilise des élèves à la lutte contre les fausses nouvelles. L’outil en question : un kit de développement de l’esprit critique à destination des enfants du CP au CM2 puis au collège. L’objectif est de former des citoyens éclairés et avertis. 15 ateliers pédagogiques d’une durée de 20 minutes à 1 heure sont mis en place lors du temps scolaire par des enseignants volontaires. Ils sont validés scientifiquement par l’association Tous en science ; déontologiquement par l’Institut de journalisme Bordeaux Aquitaine (IJBA) ; et pédagogiquement par la Direction des services départementaux de l’Éducation nationale (DSDEN), le Réseau Canopé et le Centre de liaison de l’enseignement et des médias d’information (Clemi).

L’ambition de ces ateliers est de former aux bonnes pratiques concernant la vérification de l’information : qu’est-ce qu’une information ? Quel est son circuit ? Qu’est-ce qu’une fausse nouvelle ? Comment les repérer ? Ils visent aussi à diffuser les valeurs de confiance, de droit à l’erreur et d’entraide. La ville a obtenu l’année dernière le prix Territoria d’or dans la catégorie « Civisme et citoyenneté ». Lancé en 2019 lorsque Nicolas Florian (LR) était maire, le projet a été reconduit en 2020 et en 2021 sous la mandature de Pierre Hurmic.

Bordeaux (33), maire : Pierre Hurmic, responsable du projet : Hubert Jaulin

 

Article Précédent

Marseille : Les pompiers testent un ballon captif pour détecter les incendies

Article Suivant

À Villiers-le-Bel, la première plateforme gérontologique d’Île-de-France