INNOVATION

L’Occitanie fait sa révolution ferroviaire

L’Occitanie fait le choix du volontarisme avec trois millions de billets de TER à un euro vendus en trois mois.
La rédaction
La rédaction
Publié le 20 mars 2023

Un euro. Depuis le 3 décembre 2022, c’est le prix du billet de TER tous les premiers week-ends du mois en Occitanie. L’offre est également valable lors des pics de pollution annoncés par Atmo Occitanie, le réseau de surveillance de l’air. Elle ne le sera pas en juillet et en août, mois durant lesquels le réseau liO propose déjà une tarification particulière. Cette mesure est assumée par Carole Delga, la présidente de la région, comme « un choix politique pour protéger le pouvoir d’achat et réduire l’impact environnemental des transports ». Elle vient étendre l’expérimentation lancée durant deux week-ends en octobre dernier, au moment du blocage des raffineries et où les prix des carburants commençaient à flamber.

Les moins chers de France

L’opération avait rencontré un vif succès : 250 000 voyageurs transportés sur ces deux fins de semaine et une fréquentation des trains liO multipliée par cinq. La région estime également que cette offre avait permis d’économiser 650 000 litres de carburant. L’Occitanie mène une politique incitative en faveur de l’utilisation du train dans les mobilités du quotidien. Ainsi, elle a développé pour les 18-26 ans la gamme + = 0. Les jeunes bénéficient de 50 % de réduction sur dix trajets à réaliser dans le mois. À partir du 11e, le transport est gratuit, et à partir du 21e, chaque voyage alimente une cagnotte représentant 1/10 de la valeur des dix premiers voyages du mois suivant. Une tarification particulière est également appliquée pour les plus de 60 ans grâce à la gamme + = -, avec une réduction de 10 % pour le premier trajet, progressant par paliers de 10 % supplémentaires jusqu’à 50 % à partir du 5e et pour les suivants. Elle propose aussi aux personnes percevant les minima sociaux 30 trajets gratuits par semestre et une réduction de 75 % pour les autres déplacements en TER. Ces offres s’ajoutent à un panel d’abonnements hebdomadaires, mensuels ou annuels proposés en fonction des publics. Selon Jean-Pierre Farandou, le président de la SNCF, « cette politique mise en place par la région fait de ses trains régionaux les moins chers de
France
».

Environnement et pouvoir d’achat

Le 8 décembre dernier, lors d’une réunion publique dans les Cévennes, la présidente de la région a fait savoir que depuis le lancement du tarif à un euro, trois millions de billets avaient été vendus à cette date. Dans une tribune parue dans Le Monde en septembre 2022, Carole Delga estimait qu’« il revient à la France de lancer enfin sa révolution ferroviaire ». Elle ajoutait : « Une nouvelle révolution ferroviaire est en marche : celle de la gratuité ». Pour elle, les infrastructures ferroviaires « doivent désormais servir en premier lieu à la lutte contre le réchauffement climatique » et se traduire par un « gain environnemental et énergétique », un « gain de pouvoir d’achat » et un « gain de sécurité ». Elle appelle l’État à « réinvestir fortement dans son réseau ferroviaire ».

Dominique LATIER

ça peut vous intéresser

Service

Streetco
Streetco
Première application GPS piétonne collaborative

débat

Frédéric DURAND, Pierre MAGNETO

Innovation

strasbourg ville reve
Les élus de la commune alsacienne ont voté à l’unanimité en septembre dernier un texte visant à développer les droits des enfants sur son territoire....

Innovation

bateau musee
Le projet d’un bateau-musée itinérant sillonnant la Méditerranée est l’œuvre de la Fondation Art Explora. Déjà en mer, il sera officiellement inauguré à Marseille en juin. Sa vocation : rapprocher...

Innovation

melbourne podcast
La cité australienne cultive son âme littéraire jusque dans les transports en commun avec des podcasts écrits par des auteurs locaux...

NE PERDEZ PAS L’INSPIRATION,

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER

Votre adresse de messagerie est uniquement utilisée pour vous envoyer les lettres d’information de la société Innomédias. Vous pouvez à tout moment utiliser le lien de désabonnement intégré dans la lettre d’information.
En savoir plus sur la gestion de vos données personnelles et vos droits

Rechercher

Qui sommes-nous
Newsletter
Contact