Articles dossier

Thiers : une ville modelée au couteau

La rédaction
La rédaction
Publié le 31 octobre 2022

Grâce aux forêts voisines et à la force hydraulique de la Durolle, la coutellerie est, dès le Moyen Âge, l’affaire de Thiers. La ville s’est modelée autour de cette activité : d’un côté, la vallée des Rouets où sont préservés les savoir-faire artisanaux, et de l’autre, la vallée des usines engendrées par la révolution industrielle et l’électrification.

« Thiers est toujours l’une des capitales mondiales de la coutellerie », se réjouit Stéphane Rodier, maire de la ville et premier président de la communauté de communes Thiers Dore et Montagne, responsable du développement économique. « Ce qui la distingue, c’est qu’à l’exception de l’acier, elle possède toute la chaîne de production. » Au cours du XXe siècle, les forges, la métallurgie, la mécanique, le travail de la corne, la plasturgie… ont en effet émergé, d’abord au service de la coutellerie, même si beaucoup ont pris depuis leur indépendance.

Malgré des vicissitudes au début du XXIe siècle, malgré la concurrence des produits chinois, Thiers demeure le premier bassin coutelier de l’Union européenne et assure 80 % de la production française. Le secteur, au sens strict, emploie quelque 2 000 personnes qui réalisent un chiffre d’affaires annuel d’environ 200 millions d’euros. Au fil du temps, la coutellerie a su se réinventer, misant d’un côté sur l’artisanat et les couteaux d’art, et de l’autre sur une industrie moderne et automatisée pour les couteaux de table. Physicien de formation, Stéphane Rodier a lui-même travaillé dans la recherche et le développement du secteur. « Sur la métallurgie des poudres pour créer des fils de lame plus durables, explique t- il, aujourd’hui les couteliers ont deux préoccupations principales : le design, et les améliorations techniques. »

La ville s’implique pour que la coutellerie bénéficie d’une convention industrielle de formation pour la recherche (CIFRE)*, et renforce ainsi ses capacités de recherche et de développement. Soucieuse aussi de préserver son image, elle souhaite rénover le musée de la Coutellerie, créé dans les années 1980. Elle est membre du réseau Villes et métiers d’art et de l’Association des capitales mondiales de la coutellerie, et partenaire de Coutellia, le festival international du Couteau d’art et de tradition organisé par la CCI Puy-de-Dôme Clermont Auvergne Métropole depuis 1990.

*Financé par le ministère de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation, ce dispositif permet à une entreprise d’embaucher un doctorant dont les travaux, encadrés par un laboratoire public de recherche, déboucheront sur une soutenance de thèse.

ça peut vous intéresser

Service

Streetco
Streetco
Première application GPS piétonne collaborative

débat

Frédéric DURAND, Pierre MAGNETO

Innovation

strasbourg ville reve
Les élus de la commune alsacienne ont voté à l’unanimité en septembre dernier un texte visant à développer les droits des enfants sur son territoire....

Innovation

bateau musee
Le projet d’un bateau-musée itinérant sillonnant la Méditerranée est l’œuvre de la Fondation Art Explora. Déjà en mer, il sera officiellement inauguré à Marseille en juin. Sa vocation : rapprocher...

Innovation

melbourne podcast
La cité australienne cultive son âme littéraire jusque dans les transports en commun avec des podcasts écrits par des auteurs locaux...

NE PERDEZ PAS L’INSPIRATION,

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER

Votre adresse de messagerie est uniquement utilisée pour vous envoyer les lettres d’information de la société Innomédias. Vous pouvez à tout moment utiliser le lien de désabonnement intégré dans la lettre d’information.
En savoir plus sur la gestion de vos données personnelles et vos droits