INNOVATION

Haute-Saône : une opticienne itinérante

La rédaction
La rédaction
Publié le 3 octobre 2022

Depuis le mois d’avril, Rachel Lorain parcourt les routes de Haute-Saône à bord d’un camping-car pas comme les autres. Ce dernier, acheté et aménagé par le réseau Écouter Voir, est devenu le premier point de vente itinérant de l’enseigne d’optique et d’audition de la Mutualité française. Cette dernière est depuis une quinzaine d’années partenaire de l’Association des maires ruraux de France dans le département. « Nous avions lancé une expérimentation à Lavoncourt, le village dont je suis le maire », explique Jean-Paul Carteret, le président départemental de l’AMRF. Pour aller chez un opticien, les habitants de ce village de 350 habitants
et ceux des villages environnants devaient parcourir une trentaine de kilomètres, sans compter le retour, alors pourquoi ne pas faire venir un opticien dans le village ?

Visites à domicile

À raison d’une visite mensuelle dans un local adapté, l’expérience s’est rapidement révélée concluante. Le carnet de rendez-vous est quasiment complet un mois à l’avance. Généraliser le système à tout le département est très vite devenu une évidence. « Nous avons décidé que le camping-car visiterait les communes dotées d’une maison France Services dans lesquelles il n’y a pas d’opticien, notre volonté n’étant pas de faire de la concurrence aux professionnels installés, mais d’avoir un bon maillage du territoire », précise Jean-Paul Carteret. La Haute-Saône compte à ce jour vingt maisons, bientôt vingt-quatre. La boutique itinérante parcourt les communes concernées une fois par semaine. C’est un agent de France Services qui, dans chaque village, gère l’agenda de l’opticienne, mais cette dernière peut aussi se rendre (sur rendez-vous) au domicile des personnes ne pouvant se déplacer. L’opticienne peut pratiquer des tests d’audition ou de vue, faire des réparations ou des réglages sur des lunettes et des appareils auditifs, et
aider les patients à choisir leur monture (plus de 200 références dans le véhicule), commander leurs verres ou leur appareil auditif. Pour les prescriptions, les patients doivent évidemment prendre rendez-vous chez l’ophtalmologue ou l’ORL (oto-rhino-laryngologiste). Avec un tel niveau de services, le camion itinérant a d’ores et déjà trouvé son public.

Dominique LATIER

ça peut vous intéresser

Service

Streetco
Streetco
Première application GPS piétonne collaborative

débat

Frédéric DURAND, Pierre MAGNETO

Innovation

nord recycle support communication
Le département du Nord fait produire des « goodies » à partir de ses anciens dispositifs physiques de communication institutionnelle par des établissements d’insertion depuis 2022....

Innovation

strasbourg ville reve
Les élus de la commune alsacienne ont voté à l’unanimité en septembre dernier un texte visant à développer les droits des enfants sur son territoire....

Innovation

bateau musee
Le projet d’un bateau-musée itinérant sillonnant la Méditerranée est l’œuvre de la Fondation Art Explora. Déjà en mer, il sera officiellement inauguré à Marseille en juin. Sa vocation : rapprocher...

NE PERDEZ PAS L’INSPIRATION,

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER

Votre adresse de messagerie est uniquement utilisée pour vous envoyer les lettres d’information de la société Innomédias. Vous pouvez à tout moment utiliser le lien de désabonnement intégré dans la lettre d’information.
En savoir plus sur la gestion de vos données personnelles et vos droits

Rechercher

Qui sommes-nous
Newsletter
Contact