INNOVATION

Lavault-Sainte-Anne, de la Charité à l’intergénération

La rédaction
La rédaction
Publié le 27 septembre 2022

À Lavault-Sainte-Anne, commune de moins de 1200 habitants dans l’Allier, le maire Samir Triki attend la livraison d’une micro-crèche et d’une maison de santé, avant fin 2023. Les deux structures seront implantées dans l’ancien hôpital de la Charité, ensemble de quatre bâtiments construits au début du XXe siècle pour y accueillir deux orphelinats pour filles et garçons laissés vacants par ses derniers occupants en 2011. « À cette époque, nous avons souhaité y installer une maison de retraite pour personnes âgées dépendantes, à condition que ces dernières ne restent pas isolées », raconte le maire, la ville étant devenue propriétaire des lieux.
La volonté municipale était alors d’aménager un EHPAD et un centre social rural. Le premier, avec les autorisations administratives et les financements des autorités publiques compétentes, a ouvert ses portes en 2014, suivi trois ans plus tard par le centre social. Ce dernier a pour vocation d’accueillir des activités associatives et des enfants dans le cadre d’activités de loisirs sans hébergement pendant les vacances et le temps périscolaire. Les deux structures ont signé une convention, s’engageant à organiser des actions et des manifestations mêlant autant que possible enfants et adultes, jeunes et seniors.

Logements adaptés

Mais le projet ne s’est pas arrêté à la rénovation et à la réaffectation des bâtiments de l’ancien hôpital (celles du bâtiment B ont été retenues dans le cadre de la mission Stéphane Bern). Le maire a souhaité aménager un lotissement de onze pavillons individuels de plain-pied, de 52 mètres carrés chacun, avec jardinet et garage, pour y accueillir des seniors autonomes. Par convention avec le centre hospitalier de Montluçon, deux logements ont été réservés à des kinésithérapeutes pouvant intervenir auprès des habitants du lotissement et des résidents de l’EHPAD. Ces logements adaptés répondent aux normes HQE. Les locataires payent un loyer raisonnable de 384 euros par mois, grâce notamment à l’utilisation par le bailleur du dispositif de Prêt locatif social (PLS). Les occupants, âgés de 58 ans pour le plus jeune à 95 ans pour la plus âgée, bénéficient d’une convention avec l’EHPAD. Ils peuvent y prendre leurs repas dans une salle séparée de l’espace-restauration des pensionnaires de l’établissement.

La construction des pavillons a nécessité un investissement de 1,78 million d’euros. Il a été financé par un emprunt de la commune, des subventions de la région Auvergne-Rhône-Alpes, du département de l’Allier, de l’Union européenne, de la Caisse d’assurance retraite et de la santé au travail (CARSAT) et des caisses Agirc-Arcco. Concernant le bâtiment B de la Charité qui accueillera le centre de santé et la micro-crèche, la commune a bénéficié de 980 000 euros de la part du loto du patrimoine pour ce projet gagnant.

Dominique Latier

 

ça peut vous intéresser

Service

Streetco
Streetco
Première application GPS piétonne collaborative

débat

Frédéric DURAND, Pierre MAGNETO

Innovation

nord recycle support communication
Le département du Nord fait produire des « goodies » à partir de ses anciens dispositifs physiques de communication institutionnelle par des établissements d’insertion depuis 2022....

Innovation

strasbourg ville reve
Les élus de la commune alsacienne ont voté à l’unanimité en septembre dernier un texte visant à développer les droits des enfants sur son territoire....

Innovation

bateau musee
Le projet d’un bateau-musée itinérant sillonnant la Méditerranée est l’œuvre de la Fondation Art Explora. Déjà en mer, il sera officiellement inauguré à Marseille en juin. Sa vocation : rapprocher...

NE PERDEZ PAS L’INSPIRATION,

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER

Votre adresse de messagerie est uniquement utilisée pour vous envoyer les lettres d’information de la société Innomédias. Vous pouvez à tout moment utiliser le lien de désabonnement intégré dans la lettre d’information.
En savoir plus sur la gestion de vos données personnelles et vos droits

Rechercher

Qui sommes-nous
Newsletter
Contact