Vercors : un camping-car pour la santé les jeunes

Vous connaissez peut-être les bus-centres de vaccination ou les bibliobus qui sillonnent la campagne pour rapprocher les villageois des services plus facilement accessibles en ville ? Dans l’Isère, la communauté de communes Saint-Marcelin Vercors (SMVIC) utilise la même logique, mais pour améliorer la santé -notamment mentale- des jeunes.

À bord d’un camping-car : un duo constitué d’une psychologue et d’une travailleuse sociale. Trois à quatre fois par semaine, elles proposent des entretiens gratuits aux 11-30 ans, un peu partout en zone rurale.

Isolés dans le Vercors

Le territoire compte 45 000 habitants répartis dans 47 communes, dont seulement 3 où sont installés des professionnels de santé. “Entre les massifs et les terres agricoles, les bassins de vie sont éloignés… Les difficultés de transport touchent beaucoup de monde, on le constate au quotidien à la Maison intercommunale des familles”, relate Stéphanie Vizier, sa directrice.

Voir tous les articles en totalité

Article Précédent

Paulmy : une épicerie «automatique» de produits locaux redynamise le village

Article Suivant

Écologie et République : le droit naturel