Georges Méric, pour «une dynamique d’innovation»

Pour le président du conseil départemental de la Haute-Garonne, il faut innover «pour une société plus solidaire, plus juste et plus responsable». Entretien par Patrick Martin

Commencer

— L’innovation dans le département est-elle selon vous un enjeu important ?

Georges Méric : Au Conseil départemental de la Haute-Garonne, nous concevons l’innovation comme devant être au service d’un monde plus solidaire, plus juste et plus écologique. Dès le début de la crise sanitaire, en avril 2020, le dépar­tement a su démontrer sa réactivité et sa capacité d’adaptation pour proposer des dispositifs innovants face à l’urgence sanitaire, sociale et économique.

Nous avons ainsi créé des « Bons solidaires », destinés aux achats alimentaires et d’hygiène de première nécessité, pour les personnes et familles précarisées par la crise sanitaire. Il s’agit d’une mesure exceptionnelle pour soutenir le pouvoir d’achat des Haut-Garonnais. Par ailleurs, nous portons l’ambition de lutter contre la précarité des jeunes, particulièrement impactés par la crise et exclus du RSA, en expérimentant un revenu de base pour les jeunes de 18 à 24 ans. Cette expérimentation concernera 1 000 jeunes tirés au sort pour une durée de 18 mois à partir du 1er avril 2022.

En parallèle, nous ne devons pas perdre de vue l’urgence écologique, qui est au cœur de nos préoccupations, avec par exemple le projet de territoire Garon’Amont pour préserver la ressource en eau grâce à des techniques innovantes.

— Quelles actions innovantes sont menées pour réduire les inégalités territoriales et assurer un développement équilibré du territoire ?

GM : Depuis 2016, nous avons mis en place des « Contrats de territoire » avec les 603 communes et intercommunalités haut-garonnaises qui permettent de garantir une pla­ni­fication transparente et con­cer­tée des équipements publics sur l’ensemble du territoire. Nous avons soutenu ainsi la création de près de 3 500 équipements publics de proximité, tels que des écoles, des infrastructures culturelles et sportives… En 2022, nous avons décidé d’élargir ces contrats aux maisons de santé et équipements touristiques. Nous proposons également une offre en ingénierie particulièrement riche à destination des communes pour les accompagner dans leurs projets de développement.

Par ailleurs, le département, via le syndicat mixte Haute-Garonne Numérique, finalise en 2022 le déploiement de la fibre optique sur le territoire. C’est un enjeu primordial pour une meilleure répartition de l’activité économique, aujour­d’hui concentrée sur l’agglo­­mération toulousaine, mais également pour le maintien de services publics essentiels, avec la dématérialisation des procédures administratives et les services à distance.

— Comment la transition numérique sur le territoire peut-elle offrir plus de proximité aux habitants ?

GM : Nous avons créé de nombreux services numériques, à destination de publics très divers : la web app Go31 pour améliorer l’information auprès des jeunes, la plateforme numérique Ammy31 pour favoriser les interactions sociales des seniors, ou encore DirectFermiers31, qui recense près de 300 producteurs fermiers haut-garonnais avec leurs points de vente, afin d’encourager la vente directe et les circuits courts.

Mais nous ne devons laisser personne sur le bord du chemin et œuvrer pour une véritable inclusion numérique en maintenant un accompagnement humain. C’est ce que nous faisons dans les Maisons départementales de proximité, qui proposent à la fois un relais des services départementaux sur le terri­toire et un accompagnement des usagers confrontés à la dématérialisation de nombreuses procé­dures administratives.

Enfin, nous distribuons des « Pass numériques », cofinancés par l’État, qui permettent aux citoyens d’accéder à des formations pour acquérir les compétences de base en matière de numérique.

Voir tous les articles en totalité

Article Précédent

Dans l’Hérault, les campings seront notés sur leur impact écologique

Article Suivant

Sexisme en politique : elles sortent du silence !