INNOVATION

Contenu abonné

L’école publique sauve le village

La rédaction
La rédaction
Publié le 11 mai 2021

« Quand j’ai un problème, je vais voir le patron. » En 2013, Sophie Gargowitsch, aujourd’hui maire (sans étiquette) de Blanquefort-sur-Briolance, dans le Lot-et-Garonne, fait face en effet à un gros problème : la fermeture annoncée cinq ans plus tard, en 2018, de la petite section de l’école maternelle de ce village de 470 habitants. « Quand on perd une classe, on sait que cela annonce la mort progressive de l’école », explique l’élue. « Et quand on perd son école, c’est la mort du village, le début d’un exode qu’on ne peut plus contenir. » L’énergique quadragénaire, professeure d’anglais, alors conseillère municipale chargée de la petite enfance, pour qui « sortir les banderoles est inefficace », veut passer à l’action. Elle entraîne avec elle dans la bataille une petite équipe d’enseignants et de parents de ce village rural.

L’inspiration politique réserve cet article à ses abonnés, mais serait ravie de vous compter parmi eux.
Rejoignez une aventure éditoriale
libre et inspirante

ça peut vous intéresser

Service

Streetco
Streetco
Première application GPS piétonne collaborative

débat

Frédéric DURAND, Pierre MAGNETO

Innovation

strasbourg ville reve
Les élus de la commune alsacienne ont voté à l’unanimité en septembre dernier un texte visant à développer les droits des enfants sur son territoire....

Innovation

bateau musee
Le projet d’un bateau-musée itinérant sillonnant la Méditerranée est l’œuvre de la Fondation Art Explora. Déjà en mer, il sera officiellement inauguré à Marseille en juin. Sa vocation : rapprocher...

Innovation

melbourne podcast
La cité australienne cultive son âme littéraire jusque dans les transports en commun avec des podcasts écrits par des auteurs locaux...

NE PERDEZ PAS L’INSPIRATION,

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER

Votre adresse de messagerie est uniquement utilisée pour vous envoyer les lettres d’information de la société Innomédias. Vous pouvez à tout moment utiliser le lien de désabonnement intégré dans la lettre d’information.
En savoir plus sur la gestion de vos données personnelles et vos droits